Publié le

Une étoile dans la gorge – N°6

Franck Oslo Deauville présente :

Une étoile dans la gorge 6 : http://zoorama.blogspot.ca/2013/01/une-etoile-dans-la-gorge-6.html

avec: Antonin Artaud (himself), anaNB, Marie Christine Escalier(aka mce), un lièvre qui jette ses pensées contre les rochers pour ne pas mourir et Catrine Godin.

Émission de radio musicale et poétique diffusée sur « Radio Soleil 35 ».

Playlist & Textes:

The Budos Band – Rite of the Ancients
->(Poésie) Antonin Artaud – le mômo
Beastie Boys – Sabotage
Rage Against the Machine – Guerilla radio
->(Poésie) anaNB – ou le rouge ne brûle pas
Massive Attack – Paradise Circus
Fever Ray – Concrete Walls
->(Poésie) Marie Christine Escalier – L’œilleton
Danger Mouse & Daniele Luppi – The Rose With The Broken Neck (feat. Jack White)
Lilacs & Champagne – Everywhere, EveryOne
Quakers – War Drums (feat. Phat Kat & Guilty Simpson)
->(Poésie) Indiens Winnebago – Quand le lièvre entendit parler de la mort
Arthur H – Le chercheur d’or
->(Poésie) Catrine Godin – lettre en hiver
Eddie Vedder – Long Nights
Buffalo Springfield – Expected to fly

ZooRama

À propos de 4ine

Catrine Godin vit à Montréal, elle dessine, peint et écrit. En 2006, paraissent Les ailes closes aux Éditions du Noroît, puis, en 2012 Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain. En 2013 Catrine est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, puis elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014, par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome. En 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome, qui font paraître Les oracles en 2017. Plusieurs textes libres ont eté publiés dans la revue Possibles. "Catrine Godin a une plume universelle dans sa portée, de l'infiniment petit à l'infiniment grand, ramenée à l'échelle humaine dans ses dimensions les plus profondes. Bon ou mauvais, elle ne juge pas : elle laisse ses mots résonner en toute liberté chez le lecteur qui en est quitte pour de profondes découvertes au fil de ses textes, autant par le sens que par l'esthétisme de son écriture." — Patrick Packwood / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s